6 astuces pour économiser de l’eau pour son jardin

6 astuces pour économiser de l’eau pour son jardin

Comment économiser l’eau pour son potager

Comment économiser l’eau pour son potager est une question qui revient souvent en permaculture. D’une part, cela profite à l’économie des ressources et donc cela est en concordance avec les valeurs de la permaculture. En effet, l’économie des ressources pour économiser son argent mais aussi l’économie des ressources pour la protection de notre planète. D’autre part, cela vous permet d’améliorer la pousse de vos plantes. Car une plante qui a trop d’eau ne poussera pas aussi bien qu’une plante qui a le juste équilibrage. Ainsi, l’arrosage doit respecter certaines règles et la plante doit pouvoir souffrir un petit peu. Plusieurs jardiniers expérimentés expliquent que c’est en souffrant un peu que les plantes captent le plus de nutriments. Dans notre article sur l’émission Cash Investigation sur les tomates, nous pouvons voir que les tomates cultivées en hors-sol et étant  sans cesse alimentées en eau sont certes en grandes quantités, mais très pauvres en nutriments. Nous allons donc voir 6 astuces pour économiser l’eau pour votre jardin.

Économiser de l’eau avec le paillage

Le paillage est certainement l’astuce la plus connue pour économiser de l’eau dans votre potager. C’est également l’un des conseils que je vous répète souvent car ce dernier a de nombreux avantages pour vos plantations. Le paillage permettrait d’économiser environ 50% d’eau pour chaque arrosage. Ce gain est très loin d’être négligeable puisque qu’un jardin, quelle que soit sa taille, demandera plusieurs mètres cube d’eau pour son entretien. Cela représente alors une très grande économie d’eau, d’argent mais aussi de temps pris pour arroser vos plantes. Pour le paillage, n’hésitez pas à voir notre article sur le sujet afin de savoir comment réaliser un bon paillage. Faire un paillage de qualité vous permettra d’une part d’avoir de nombreux nutriments pour vos plantes. D’autre part, cela vous permettra d’économiser de l’eau pour votre jardin.

L’ombrage pour économiser de l’eau

L’ombrage est une technique qui, comme son nom l’indique consiste à donner de l’ombre aux plantations. Cette technique est avant tout utilisée pour les semis afin que ces dernières aient toujours de l’humidité. En effet, la technique de l’ombrage, permet de réussir vos semis dans les périodes les plus chaudes quand le sol s’assèche trop vite. Vers juillet août il est obligatoire d’arroser plusieurs fois par jour pour ne pas laisser mourir les semis. Cela nécessiterait une présence humaine pendant toute la journée ce qui n’est pas forcément tenable. A savoir que pour certains types de terres l’arrosage répété peut la tasser et avoir des effets négatifs.

Pour réaliser un ombrage il vous suffit de disposer des cagettes en bois comme vous pouvez en trouvez dans certaines épiceries. Ensuite, retournez les et placer les au-dessus de vos semis. Le soleil viendra taper le sol et le réchauffer tandis que l’ombre maintiendra bien l’humidité. A noter qu’il ne faut pas pailler une terre sur laquelle vous avez fait les semis car le soleil doit quand même atteindre le sol.

Le binage et le buttage

Le binage consiste à casser la croûte de terre qui s’est formée après le compactage de cette dernière. En effet, avec l’arrosage, la terre se compacte et ensuite elle sèche. Lorsque cette dernière est sèche, elle forme de nombreux canaux qui remonte à la surface et favorise la libération de la vapeur d’eau. Cependant, après le binage de la terre, la croûte se brise et les petits canaux de ferment grâce aux nombreux petits fragments. La vapeur d’eau après le binage se maintient donc en terre plus longtemps après la disparition des canaux.

Le buttage est l’action qui consiste à mettre de la terre le long de la tige principale de votre plante. Il est souvent conseillé de buter des plantes comme les pieds de pommes de terre en encore les haricots verts. Cela permet d’augmenter la production de ce genre de plante et de renforcer le pied. Cependant, butter vos différents plants, quand cela est possible, permet de rajouter de la fraîcheur et de permettre de mieux couvrir les racines.

Ajouter cela avec un bon paillage et vous obtiendrez de vrais résultats pour économiser de l’eau dans votre jardin.

Installer un système d’arrosage goutte à goutte

Le système de goutte-à-goutte est certainement un incontournable pour économiser de l’eau dans son potager. Dans un premier temps, ce type de système permet d’être précis dans l’arrosage et donc d’éviter les pertes éventuelles. Ensuite, le système au goutte-à-goutte à de nombreux avantages. Il est par exemple utile car il permet d’arroser tout votre potager automatiquement et cela vous libère du temps pour faire autre chose comme désherber. En plus, vous pourrez économiser de nombreux litres d’eau car le goutte-à-goutte permet de laisser le temps au sol d’absorber l’eau. En effet, lorsque vous arrosez trop vite vos plants, l’eau s’accumule au niveau du pied et commence à s’évaporer et cela d’autant plus lors des grandes chaleurs. Les systèmes goutte-à-goutte peuvent être mis en place avec des tuyaux poreux. Dans mon potager, j’utilise moi-même ce type de système qui permet de bien nourrir la terre.

Faites des buttes

Lorsque vous réalisez des buttes de permacultures vous obtenez de nombreux avantages. Cependant, l’avantage qui nous intéresse le plus ici c’est la rétention de l’humidité dans votre terre et l’économie d’eau qui s’en suit pour votre jardin. En effet, la technique de buttage consiste à mettre les uns sur les autres différents élément afin de créer une butte où vous planterez vos cultures. Dans un premier temps, il faut mettre des rondins de bois (pas trop gros non plus) ensuite des branchages et enfin une alternance de matière carbonée et azotée. Ensuite, il faut recouvrir le tout de terre et vous obtenez votre butte. Celle-ci est la butte plutôt classique car il en existe de nombreuses.

Ce type de butte vous aidera alors à retenir l’eau car les éléments en dessous de la terre auront tendance à absorber cette eau lorsque la terre est déjà bien engorgée. Ces éléments permettront par conséquent de retenir l’eau et pourra maintenir le sol humide. Voilà comment économiser de l’eau pour votre jardin encore une fois.

Optimiser vos buttes

Pour l’astuce qui suit, il faut déjà avoir fait l’astuce précédente pour économiser son eau au potager. En permaculture, certaines buttes ont des formes un peu inclinées et ne sont pas parfaitement plates. Par conséquent, il vous faudra user de cet aspect lors de l’arrosage pour être efficace. En effet, sur l’une de mes buttes de productions, j’ai creusé des petits canaux entre les plantes les plus hautes sur la butte et les plus basses. De plus, les plantes les plus hautes sont celles qui reçoivent en premier l’arrosage avec le tuyau poreux avec une plus grande pression. Avec ma terre assez argileuse, l’eau circule et les canaux permettent l’irrigation de l’eau vers les plantes du bas. C’est comme ça que j’économise de l’eau et du temps quand je fais l’arrosage de mon jardin.

Économiser de l’eau : essentiel pour la permaculture

Finalement, économiser de l’eau au jardin vous permet a de nombreux avantages. Tout d’abord, vous ne dépensez plus de grosses sommes d’argent dans l’arrosage de vos cultures et ces dernières deviennent encore plus rentable pour vous. Si vous cherchez l’autosuffisance comme chez nous, cela vous permet peu à peu d’être plus indépendant des fournisseurs d’eau même si vous devez toujours avoir accès à de l’eau potable. Enfin, vous réalisez un vrai geste écologique dans ce cas et permettez l’usage de cette eau pour des choses plus importantes. L’économie d’eau dans le jardin c’est avant tout éviter un gaspillage de ressource.

plants de fraises paillés

économie d'eau avec paillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *